Le commerce de détail est un ancien modèle d’affaires qui remonte à plusieurs milliers d’années. Ce n’est que ces cent dernières années que des changements radicaux ont eu lieu. Les clients d’aujourd’hui ont plus de choix que jamais. Ils peuvent acheter de petits détaillants à des détaillants géants. Ils peuvent acheter des produits locaux ou acheter de l’autre côté de la planète via le commerce électronique. La croissance des détaillants géants, des centres commerciaux et les avancées technologiques ont exercé beaucoup de pression sur les petits détaillants.

Les détaillants géants rendent la concurrence difficile pour les petits détaillants. Les détaillants géants sont devenus si puissants que la plupart des dépenses de consommation sont effectuées dans une poignée de grandes entreprises. Ces détaillants géants ont un fort pouvoir d’achat pour acheter leurs stocks à un prix inférieur à celui des plus petits détaillants. Ils ont également recueilli une quantité incroyable d’informations sur leurs consommateurs. Le Big Data leur permet d’analyser les tendances afin de savoir exactement où placer les articles dans leurs magasins et amener le consommateur à acheter.

La vente au détail en ligne est une autre tendance croissante à faire disparaître les petites entreprises de vente au détail. Des sites tels qu’Amazon, eBay et même les géants de la vente au détail ont leurs propres sites Web qui offrent plus de produits qu’un petit détaillant ne peut en gérer. Au cours des dernières années, la vente au détail en ligne a connu une croissance rapide, représentant une part plus importante du total des ventes au détail.

Les applications mobiles affectent également les détaillants. Les applications Deal permettent aux consommateurs de scanner rapidement le code à barres ou d’effectuer une recherche tout en regardant le produit en magasin. Il leur dit rapidement où sont les meilleures offres. La plupart du temps, les petits détaillants ne peuvent pas rivaliser sur les prix, donc l’application mobile vole le client loin sous le nez du propriétaire de l’entreprise.

Les petits détaillants doivent savoir que les consommateurs achètent différemment. Les consommateurs achètent une aventure. C’est une expérience. Cela nous donne une chance pour les gens qui regardent, pour voir ce que les autres achètent et pour se tenir au courant des nouvelles tendances. Cela affecte à la fois l’emplacement de l’activité du petit détaillant, l’aspect du magasin et la manière dont les employés interagissent avec les clients.

La formation des employés est également très importante pour le succès des petits détaillants. Si les employés ne savent pas ce qu’ils vendent, ils peuvent fournir des informations inexactes ou trompeuses susceptibles d’empêcher par inadvertance une vente. Les petits détaillants doivent s’assurer que tous les employés comprennent la gamme de produits et permettent à leurs employés de prendre les bonnes décisions.

Le marketing auprès des consommateurs est également devenu un défi plus important. Avec autant de canaux de communication, les petits détaillants ne peuvent pas se permettre de transmettre leur message partout. Déterminer le canal de communication le plus efficace pour leur entreprise est crucial. Ils doivent également s’assurer que le message est cohérent à travers tous les canaux.

Les petits détaillants doivent faire attention aux consommateurs qu’ils ciblent. Ils peuvent atténuer ce problème en ayant une connaissance approfondie du consommateur. Ils devraient en savoir autant sur les comportements démographiques et de consommation de leur cible.

Il peut sembler qu’il y a une montagne de défis contre les petits détaillants. Les petits détaillants ont certains avantages par rapport aux détaillants géants. De par leur taille, ils peuvent être agiles et évoluer rapidement. Ils ont moins de frais administratifs ou de silos d’informations que l’on trouve dans les grandes entreprises. Leur structure organisationnelle compte moins de niveaux et pas de direction supérieure. Cela permet aux petits détaillants de prendre des décisions plus rapidement dans un environnement en mutation.

Les nombreux facteurs exerçant des pressions sur les petits détaillants rendent difficile la concurrence. Pour rester compétitifs par rapport aux détaillants géants et aux sites de commerce électronique, les petits détaillants doivent prendre en compte des facteurs externes et internes. Ils doivent offrir un service personnalisé, rationaliser le marketing et veiller à communiquer leur message de manière claire et cohérente. Si les petits détaillants forment correctement leurs employés et s’assurent que l’apparence et l’emplacement de leur entreprise répondent aux attentes de leurs consommateurs cibles, ils survivront non seulement, mais prospéreront également dans un environnement difficile.